Deux nouveaux visages chez Loiseau

Une nouvelle cheffe pour le restaurant de Loiseau des Sens et une nouvelle sommelière au restaurant étoilé… À Saulieu, le Relais Bernard-Loiseau est plus que jamais une adresse incontournable dans le paysage gastronomique et viticole bourguignon.

Abiba Boulahdjel, nouvelle cheffe sommelière au Relais Bernard-Loiseau de Saulieu ©Jonathan Thévenet

La première fois qu’elle a goûté du vin, à l’âge de 22 ans, Abiba Boulahdjel s’est écriée : « Ce n’est pas de l’alcool, c’est de l’art« . Quelques années plus tard, après avoir été l’une des meilleures barmaids de Dublin, après avoir décroché un diplôme national d’horticulture en Irlande, après avoir planché sur les forêts et les champignons de Pologne, elle se tourne finalement vers la sommellerie. Une première expérience dans un grand restaurant de Varsovie, puis chez deux étoilés français, dont La Côte Saint-Jacques de Joigny, et la voilà recrutée depuis cet été au Relais Bernard-Loiseau, deux étoiles Michelin de Saulieu. Un parcours incroyable qui « lui a donné le goût de l’excellence« , cela ne pouvait tomber mieux. Dominique Loiseau et sa directrice générale Ahlame Buisard sont tombées sous le charme de cette native du Var, amoureuse des grands vins, notamment de ces Climats bourguignons qu’elle qualifie de « miracle de la nature« . Désormais complice du chef Patrick Bertron, Abiba Boulahdjel tient désormais l’œnothèque de la prestigieuse maison côte-d’orienne.

Virginie Jacquet, nouvelle cheffe de Loiseau des Sens à Saulieu ©Jonathan Thévenet

Un autre changement de visage marque l’actualité du groupe Bernard-Loiseau : Virginie Jacquet s’est installée au piano de Loiseau des Sens, la ville flambant neuve implantée dans le parc du Relais à Saulieu où l’on trouve spa, salles de séminaire et un déjà fameux restaurant « santé-plaisir ». Elle connaissait la maison en fait, pour y avoir fait ses premières armes entre 2007 et 2009. Entretemps, elle était partie se perfectionner à La Côte Saint-Jacques, à la Ferme Saint-Siméon en Normandie, au Moulin de Mougins et à L’Estivale de Nice. Depuis cet été, elle a pris la succession du chef japonais Shoichi Ito, qui avait inauguré Loiseau des Sens en 2017. Dans la continuité, elle défend une vision locavore de la cuisine, valorisant les producteurs locaux dans des compositions aussi légères qu’élégantes.

www.bernard-loiseau.com